Comment l’aide américaine au Ghana contribue à lutter contre l’insécurité alimentaire

Aide américaine au GhanaL’aide étrangère américaine aide les agriculteurs du Ghana à produire davantage pendant la période de soudure du pays. Ces efforts et contributions contribuent à lutter contre l’insécurité alimentaire et à développer l’économie basée sur l’agriculture. Voici comment l’aide américaine au Ghana contribue à créer des résultats mesurables pour les agriculteurs du pays.

L’industrie agricole du Ghana

L’agriculture reste une source majeure de revenus pour une grande partie de la population ghanéenne. Dans la région nord du Ghana, 90 % des familles dépendent de la production agricole comme moyen de subsistance. Cependant, l’inefficacité et le manque d’investissement dans l’industrie ont conduit à une production alimentaire limitée.

Les programmes décrits ci-dessous visent à réduire la pauvreté au Ghana en améliorant la technologie et le commerce pour les agriculteurs ghanéens. Jusqu’à présent, Aide américaine au Ghana s’est révélé efficace et percutant.

Initiative de l’USAID

En juin 2023, L’USAID a annoncé un don de 7 millions de dollars pour aider les agriculteurs à continuer de produire de la nourriture pendant la période de soudure. Ce projet permettrait de financer plus de 17 000 agriculteurs entre juin et août.

En partenariat avec le Programme alimentaire mondial et le gouvernement du Ghana, l’USAID vise à promouvoir l’industrie agricole du pays et à améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs. Parallèlement à cette initiative, L’USAID travaille pour aider le Ghana parvenir à l’autosuffisance grâce aux moyens agricoles.

Nourrir l’avenir

l’USAID Initiative Nourrir l’avenir se concentre sur la stimulation de l’activité économique et de la croissance au Ghana, en fournissant des ressources et des investissements dans l’industrie agricole du pays. Feed the Future vise également à lutter contre la malnutrition, en favorisant le développement physique du pays et de sa population.

Plusieurs objectifs de Feed the Future incluent l’augmentation des bénéfices pour les petits agriculteurs, la facilitation du commerce agricole aux niveaux régional et international et la fourniture de nutrition aux populations vulnérables du Ghana. Jusqu’à présent, Feed the Future a pu fournir des technologies et des ressources à plus de 798 000 agriculteurs au Ghana.

Programme alimentaire mondial États-Unis

En partenariat avec les agriculteurs locaux, le Programme alimentaire mondial des États-Unis (PAM) s’efforce d’améliorer l’efficacité et la disponibilité des technologies de production alimentaire au Ghana. Les opérations du PAM au Ghana contribuent également à accroître l’accessibilité aux aliments de base essentiels, tels que le soja et le maïs.

Parallèlement, le PAM contribue également à ouvrir les portes du développement économique grâce au commerce agricole. Le programme a pu fournir un soutien financier aux petits agriculteurs du Ghana par l’intermédiaire d’entreprises du secteur privé.

USDA et Agromovil

Le Service agricole étranger de l’USDA aide les agriculteurs ghanéens à entrer en contact avec des acheteurs et des vendeurs locaux et internationaux. Ces efforts ont stimulé l’économie du Ghana et amélioré la vie des petits agriculteurs du pays.

En juin 2023, l’USDA a annoncé un partenariat qui contribuerait à éliminer les barrières commerciales et à faciliter l’activité économique des agriculteurs ghanéens : Collaboration avec une application appelée Agromovil permettrait aux agriculteurs d’accéder à un plus large éventail de marchés locaux et internationaux.

L’application met en relation les agriculteurs avec des acheteurs potentiels, créant ainsi d’innombrables opportunités pour les travailleurs agricoles. Agromovil augmente la visibilité des petits agriculteurs et assure l’augmentation du commerce des produits agricoles. Jusqu’à présent, l’application a généré plus de 3,5 millions de dollars de ventes pour ses utilisateurs.

Agromovil a également contribué à réduire l’écart entre les agriculteurs et les agricultrices, en offrant un accès et des opportunités égales à tous les agriculteurs du Ghana. Plus de la moitié des utilisateurs de l’application sont des jeunes ou des femmes, ce qui constitue une plateforme pour des populations diverses et sous-représentées.

Qu’est-ce qui nous attend ?

Au vu du succès de ces programmes, il est clair que l’aide américaine au Ghana contribue à construire une économie autosuffisante et axée sur l’agriculture en créant des opportunités pour les petits agriculteurs. Les impacts de ces programmes profitent directement à la population du Ghana dans son ensemble, abordant les problèmes de pauvreté et d’insécurité alimentaire. Grâce à ces initiatives et investissements dans le secteur le plus important du pays, l’avenir s’annonce plus prometteur pour le développement économique du Ghana.

–Mary Burke
Photo : Flickr

*