Programmes de l’USAID au Bangladesh – Le projet Borgen

L’USAID est un système de secours qui sert à améliorer le développement international. Il vise à fournir une aide étrangère multiforme pour contribuer à favoriser l’autonomisation sociale, économique et politique. L’USAID et le Bangladesh entretiennent une relation unique dans la mesure où les États-Unis (États-Unis) et le Bangladesh entretiennent une solide amitié depuis l’indépendance du Bangladesh en 1971.

Les défis au Bangladesh

Le Bangladesh, avec une population de plus de 173,5 millions d’habitants, est confronté à d’importants défis en matière de pauvreté, 18,7 % d’entre eux vivant en dessous du seuil de pauvreté. Ces difficultés économiques entravent l’accès aux éléments essentiels d’une vie saine, tels que la nourriture, l’eau potable, les soins de santé et l’éducation.

Au Bangladesh, 40 millions de personnes sont aux prises avec l’insécurité alimentaire, exacerbée par les catastrophes climatiques récurrentes qui perturbent l’agriculture, un secteur vital pour la stabilité économique du pays. La destruction des cultures vivrières met encore plus à rude épreuve sa résilience économique.

L’accès aux soins de santé s’avère difficile, en particulier pour les personnes vivant dans la pauvreté et dans les zones rurales. Les programmes de santé existants sont coûteux et insuffisamment équipés pour fournir des soins efficaces et efficients.

L’éducation constitue un obstacle notable pour les pauvres du Bangladesh. Au Bangladesh, 57 % des enfants ne disposent pas de compétences suffisantes en lecture et en écriture, ce qui constitue un obstacle à leurs perspectives sociales et professionnelles futures. De plus, les établissements d’enseignement reçoivent un financement inférieur de plus de 70 % à celui des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure. Il est impératif de relever ces défis aux multiples facettes pour favoriser un avenir plus durable et plus équitable au Bangladesh.

L’engagement de l’USAID

Les programmes de l’USAID au Bangladesh se distinguent comme les plus importants d’Asie, abordant des défis multiformes tels que l’insécurité alimentaire, les disparités en matière de santé, les lacunes en matière d’éducation et l’instabilité politique. Engagée à favoriser un partenariat solide, l’organisation s’est fixé des objectifs ambitieux pour élever le Bangladesh au rang de pays à revenu intermédiaire supérieur d’ici 2023.

L’USAID a toujours joué un rôle central dans la promotion de la croissance et du bien-être du Bangladesh. Il a notamment réagi rapidement aux crises, en fournissant une aide alimentaire et nutritionnelle d’urgence à plus de 900 000 personnes. En 2023, l’organisation a réagi rapidement au cyclone tropical Mocha, en contribuant 250 000 dollars aux efforts de secours en cas de catastrophe au Bangladesh, notamment en soutenant la Société du Croissant-Rouge du Bangladesh. Cette aide s’est avérée déterminante pour venir en aide aux milliers de personnes touchées par le cyclone.

Agriculture et sécurité alimentaire

L’agriculture est vitale pour l’économie du Bangladesh. En collaboration avec le gouvernement du Bangladesh, l’USAID a lancé des programmes visant à améliorer l’accès de la population à des aliments diversifiés et nutritifs. L’accent est mis sur le développement d’une agriculture intelligente face au climat, garantissant la résilience aux catastrophes climatiques tout en étant durable pour les agriculteurs locaux. En 2023, l’USAID a investi 35 millions de dollars dans une agriculture intelligente face au climat. De plus, l’USAID fournit une assistance et une formation en politique alimentaire et en agriculture numérique, bénéficiant à la fois aux petits exploitants agricoles et aux initiatives agricoles de plus grande envergure. Cet investissement favorise la croissance économique grâce à l’amélioration des chaînes d’approvisionnement, ce qui a un impact positif sur la sécurité alimentaire au Bangladesh.

Réponse désastreuse

Le Bangladesh connaît chaque année des épisodes climatiques rigoureux. Son altitude est basse et plate, ce qui le rend vulnérable aux inondations, aux tsunamis, aux cyclones, aux sécheresses, aux tremblements de terre, aux incendies et bien plus encore. Les programmes de l’USAID au Bangladesh ciblent spécifiquement la réduction des catastrophes comme stratégie visant à renforcer les infrastructures qui maintiennent l’équilibre et réduisent les chocs environnementaux.

Les pauvres du Bangladesh sont souvent plus durement touchés par les intempéries, car ils perdent un accès déjà limité à l’eau potable et aux équipements d’hygiène de base. L’USAID désigne des fonds et des programmes d’assistance qui fournissent des équipements d’hygiène/assainissement ainsi que des structures résistantes aux catastrophes qui ouvrent de nouveaux emplois et moyens de subsistance aux communautés pauvres. Soutenir les moyens de subsistance et l’intégrité structurelle du Bangladesh renforce la capacité du peuple bangladais à résister aux difficultés environnementales liées aux catastrophes.

Santé

Les soins de santé au Bangladesh nécessitent de lourdes sommes à payer de leur poche, à des coûts que les personnes pauvres peuvent rarement se permettre, et environ 68,5 % des Bangladais doivent payer leurs frais médicaux sans assistance. On estime que la moitié des décès au Bangladesh sont dus à des maladies non transmissibles qui nécessitent un effort de traitement soutenu, ce qui signifie que le coût constitue un obstacle majeur à l’accès aux soins de santé.

Assistance de l’USAID pour les soins de santé au Bangladesh

L’USAID investit dans l’amélioration des systèmes de santé existants au Bangladesh en fournissant des équipements médicaux avancés et une assistance thérapeutique, dans le but de réduire les coûts et d’accroître l’accessibilité aux installations médicales. L’organisation a continué à soutenir le Bangladesh tout au long de l’épidémie de COVID-19, en étendant les tests, les traitements, les vaccinations et l’éducation générale pour limiter les troubles que la pandémie a infligés à ce pays déjà en difficulté.

Éducation

Au Bangladesh, la qualité et l’accessibilité de l’éducation posent problème. Les 58 millions d’enfants du pays sont confrontés à des problèmes qui pourraient avoir un impact sur la future main-d’œuvre du Bangladesh. Seuls 64 % des enfants fréquentent l’école secondaire, ce qui affecte les opportunités d’emploi.

Pour répondre à ces préoccupations, l’USAID a mis en œuvre des programmes au Bangladesh. L’accent est mis sur l’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation, en particulier aux niveaux secondaire et supérieur. L’objectif est de souligner l’importance de l’éducation pour le bien-être de la société. De plus, l’USAID vise à créer des programmes complets pour les jeunes. Ces initiatives visent à promouvoir la diversité dans les écoles en représentant diverses identités économiques, sociales et personnelles. Le bon côté des choses, c’est que cette approche renforce la capacité des jeunes à faire face efficacement aux défis.

Avancer

Le Bangladesh a réalisé des progrès substantiels dans la réduction de la pauvreté, le taux étant passé de 41,5 % en 2006 à 18,7 % en 2022. Le Premier ministre Sheikh Hasina souligne cette tendance positive, notant une baisse significative des taux d’extrême pauvreté de 25,1 % à 5,6 % au cours de la même période. période.

L’USAID joue un rôle essentiel en aidant le Bangladesh à sortir de la pauvreté. Grâce à des initiatives axées sur la résilience aux catastrophes, l’amélioration de la qualité de l’éducation, la formation en santé et bien plus encore, les programmes en cours de l’USAID contribuent au renforcement continu des efforts visant à réduire la pauvreté.

Eden Ambrovitch

*