Réduire la malnutrition infantile en Macédoine du Nord

Réduire la malnutrition infantile en Macédoine du NordAu cœur des Balkans, la Macédoine du Nord possède une histoire et une culture riches. Cependant, un problème sous-jacent met en danger le bien-être des plus jeunes citoyens : la malnutrition infantile, étroitement liée à la pauvreté. Malgré les progrès réalisés en matière de développement économique, le défi de la malnutrition infantile reste un obstacle persistant. Combattre et atténuer la malnutrition infantile en Macédoine du Nord est une priorité essentielle.

L’interaction de la malnutrition et de la pauvreté

La malnutrition et la pauvreté partagent une relation complexe et étroitement liée, formant un cycle qui affecte de manière disproportionnée les enfants de ce pays. En Macédoine du Nord, où les taux de pauvreté restent constamment élevés, la malnutrition intensifie les défis auxquels sont confrontées les familles qui ont déjà du mal à joindre les deux bouts. Selon la Banque mondiale, environ 22 % de la population de la Macédoine du Nord vivait en dessous du seuil national de pauvreté en 2021, les enfants faisant partie des groupes les plus vulnérables.

Impact sur la santé des enfants

La malnutrition infantile en Macédoine du Nord constitue également une menace pour le développement physique et cognitif, ce qui peut avoir des effets tels qu'un système immunitaire affaibli et des troubles cognitifs. Ces effets peuvent également s’étendre bien au-delà de l’enfance, affectant les résultats de santé et les perspectives économiques à long terme des individus. Les enfants malnutris sont par exemple plus susceptibles aux maladies et ont moins de chances de réussir leurs études, ce qui perpétue le cycle de la pauvreté jusqu’à l’âge adulte.

Implications économiques

Les conséquences économiques de la malnutrition infantile en Macédoine du Nord sont également très répandues. Un nouveau rapport de la Banque mondiale prévient que la malnutrition coûte aux pays à faible revenu jusqu'à 3 % de leur PIB annuel, tandis que les enfants malnutris risquent de perdre plus de 10 % de leur potentiel de revenus au cours de leur vie. Ce coût non seulement compromet la croissance économique, mais perpétue le cycle de la pauvreté en Macédoine du Nord en privant la nation d'une main-d'œuvre en bonne santé et instruite. Il s'agit cependant d'un coût auquel il est possible de remédier en réduisant la malnutrition infantile en Macédoine du Nord.

Progrès et efforts continus

Bien que ces défis soient considérables, la Macédoine du Nord a pris des mesures significatives pour réduire la malnutrition infantile. Les initiatives gouvernementales telles que la Stratégie nationale sur l’alimentation et la nutrition et le Programme de repas scolaires, par exemple, visent à améliorer l’accès à des aliments nutritifs et à promouvoir des habitudes alimentaires saines chez les enfants. La collaboration entre les agences gouvernementales, les ONG, les prestataires de soins de santé et les communautés a également été cruciale pour fournir des services aux personnes dans le besoin. Ces mesures, ainsi que celles énumérées ci-dessous, fournissent des exemples de ce qui doit continuer à être fait pour réduire la malnutrition infantile en Macédoine du Nord.

Travailler avec des ONG

Les organisations non gouvernementales (ONG) jouent un rôle crucial dans la lutte contre la malnutrition infantile en Macédoine du Nord. Des organisations telles que la Croix-Rouge de Macédoine du Nord et World Vision ont mis en œuvre des programmes de nutrition ciblant les communautés vulnérables, fournissant une aide alimentaire, une éducation nutritionnelle et un accès aux services de soins de santé. Ces approches garantissent que les interventions sont adaptées aux besoins spécifiques de chaque communauté, favorisant ainsi un changement durable en Macédoine du Nord.

Investir dans l’éducation nutritionnelle et les soins de santé

L’éducation nutritionnelle est une autre clé pour réduire la malnutrition infantile en Macédoine du Nord. Les écoles, les établissements de santé et les centres communautaires peuvent servir de plates-formes pour dispenser une éducation nutritionnelle aux enfants et aux soignants dans tout le pays. De même, l’amélioration de l’accès aux services de santé, en particulier dans les zones mal desservies, est essentielle à la détection et au traitement précoces de la malnutrition infantile. Investir dans les infrastructures de soins de santé et former des professionnels de la santé peut renforcer la capacité du système à répondre plus efficacement aux besoins nutritionnels des enfants de Macédoine du Nord.

Avoir hâte de

La Macédoine du Nord se trouve à un tournant crucial dans sa lutte contre la malnutrition et la pauvreté infantile. Bien que le pays ait réalisé des progrès significatifs, des efforts supplémentaires sont nécessaires pour garantir à chaque enfant la chance de s’épanouir et de réaliser son potentiel. Les efforts de collaboration entre les agences gouvernementales, les ONG, les prestataires de soins de santé et les communautés sont essentiels pour réduire davantage la malnutrition infantile en Macédoine du Nord, garantissant ainsi un avenir dans lequel aucun enfant ne sera laissé pour compte à cause de la malnutrition et de la pauvreté.

–Olivia Pitrof

*