La solidarité sociale et internationale : partageons nos racines, nos luttes et nos espoirs

Tel était le thème des journées de réflexion tenues au printemps dernier à Sherbrooke, Trois-Rivières, Montréal, Gatineau et Québec. Ces rencontres se voulaient un moment privilégié de réflexion intergénérationnelle. Parmi les 189 participant-e-s, on retrouvait des personnes de plus d’une vingtaine de communautés et instituts membres sociétaires de L’EMI, des représentant-e-s d’organismes de solidarité internationale, d’organisations communautaires, de syndicats et de services de pastorale.

Chaque rencontre débutait par une courte présentation de l’histoire de L’EMI et de l’importance accordée à la lecture des signes des temps au fil des ans, pour la solidarité en faveur de la justice et de la paix dans le monde. Après une activité « brise-glace », les participant-e-s étaient invité-e-s à compléter une ligne du temps en y inscrivant un événement marquant dans leur vie; suivait un moment de partage en petits groupes intergénérationnels. Ces discussions ont mis la table pour une réflexion collective sur la conjoncture actuelle, les signes des temps, les défis et les perspectives de pistes d’action vers l’avenir.

Durant la période estivale, un bilan plus détaillé de la tournée sera complété, ainsi que des outils d’animation à partager avec d’autres groupes intéressés au processus de réflexion intergénérationnelle.

Ces moments privilégiés ont été initiés par L’EMI en concertation avec des groupes dans chacune des régions. Soulignons l’apport de Nancy Roberge et Mayda Mekerian à l’animation et la présence de Jonathan Boulet-Groulx et Julien Deschamps Jolin, de Approprimage, pour l’enregistrement des échanges en vue du documentaire sur l’histoire de L’EMI qui sortira à l’automne.

 

Extrait de L’EMI en bref – Numéro 78 – Juillet 2017